Lorsqu’une structure dispose de temps pour mettre en place une action de prévention sur l’alcool, le tabac ou le cannabis, l’atelier de prévention est une bonne solution. Lorsque le temps est plus contraint, la conférence de prévention est plus adaptée.

L’atelier de prévention permet en effet par petits groupes de réfléchir et de débattre autour d’une ou plusieurs questions. Les consommations d’alcool, de tabac, de cannabis sont abordées à la demande de la structure. Cela peut être le cas aussi des prises de risques en contexte festif ou de la conduite en état d’ivresse.

D’une durée de 2h, les ateliers conviennent aux interventions jusqu’à 15 participants. Ils peuvent surtout être organisés plusieurs fois auprès d’un même groupe pour approfondir une question en particulier.

Cela peut-être le cas par exemple d’une classe dans un établissement scolaire sur la question du cannabis. Ou d’une entreprise qui souhaite une action de prévention auprès de salariés sur la question de l’alcool au travail.

L’intervention est organisée par petits groupes, pour installer un climat de confiance. Le lien de confiance avec l’intervenant est alors primordial.

Ce climat de confiance est nécessaire afin de permettre aux participants de se sentir en sécurité tout au long de l’intervention.

En effet les thématiques abordées invitent souvent à parler de soi et de ses expériences. Ainsi prendre la parole sur ces sujets n’est pas forcément facile, en particulier pour les jeunes.

Travail sur table et outils numériques

Pour dépasser ces contraintes nous alternons travail sur table et travail à l’aide d’outils numériques.

Pour le travail sur table nous privilégions une pédagogie active où les participants sont acteurs de l’intervention. Nous proposons donc des débats, des études de cas, des simulations, etc.

Cette pédagogie active permet aux apprenants de beaucoup mieux retenir l’information qu’une intervention comme un cours magistral.

Les outils numériques sont privilégiés pour des brainstorming, des brainwriting, des outils pour prioriser les idées, etc.

Ces outils numériques permettent d’installer une forme d’anonymat en permettant aux participants de répondre à des questions avec leurs ordinateurs ou leurs téléphones portables.

Si vous êtes intéressé par la mise en place d’un atelier de prévention dans votre établissement ou votre entreprise n’hésitez pas à prendre contact avec nous.